Conférences

Les conférences proposées dans notre programme  sont susceptibles de modifications en fonction de la situation liée au Coronavirus.

La symbolique du nom des vins dans le vignoble bourguignon

Jean-Pierre CHABIN – Géographe

Le nom des vins a une extrême importance, soit qu’il concerne une dénomination géographique (« Champagne »,
« Porto »), un cépage (« Chardonnay ») ou une marque (« Couleurs du Sud »). En effet, ce nom, outre sa signification littérale (étymologique) possède un sens de type symbolique qui lui donne, éventuellement, une valeur supplémentaire puissante. La Bourgogne apparaît alors, avec son système d’appellations essentiellement fondé sur une hiérarchie de lieux-dits plus ou moins renommés, comme unique en France. Car, ici, le nom le plus banal (« Chambertin »), voire trivial (“Bâtard-Montrachet”), peut prendre une valeur exceptionnelle tandis qu’un nom, apparemment plus « porteur » (« les Gouttes d’or »), relève d’un niveau de représentation symbolique inférieur.

Pourquoi ce cas si particulier ? Répondre à cette interrogation majeure, revient à donner des éléments de réponses à trois questions :

  • Comment a évolué le concept de « symbolique » depuis la fin du Moyen-Âge en Côte de Nuits et Côte de Beaune ?
  • Comment peut-on expliquer dans l’actuel système des climats, la valeur « symbolique » d’un nom de vin et quelle forme prend-elle ? Pourquoi certaines communes de la Côte ne donnent-elles pas de nom à leur vin ?
  • Qu’arrive t-il à un nom de vin qui a perdu sa « symbolique » (« le vin de Dijon ») et à la commune concernée ?

En raison de son originalité, ce système, qui est l’héritier d’une construction pluriséculaire, peut être l’objet de remises en causes majeures au vu de l’évolution contemporaine de la planète-vignoble.

mardi 7 juin 2022 de 18h15 à 20h00 à La Nef, place du Théâtre à Dijon

Conférences pour adultes

Sur rendez-vous (port du masque obligatoire)

Vous voulez sortir des sentiers battus, découvrir des nouveaux quartiers ou des thématiques urbaines inédites, les conférences et visites pour groupes d’adultes se font sur rendez vous.

Nombre de personnes > 30 personnes au maximum (variable en fonction de la règlementation sanitaire).

Tarif > 50€/ heure TTC

Durée > 1-2 H selon le thème et le parcours

Expositions

 

Prochaine OUVERTURE des EXPOSITIONS

au Printemps 2022 

A deux pas de la rue de la Liberté, ces expositions ont lieu à l’Hôtel Bouchu , siège d’ICOVIL, 1 rue Monge à Dijon, durant les vacances scolaires de printemps et d’été.
Dans cet hôtel parlementaire du XVIIe siècle, inscrit à l’inventaire des monuments historiques, vous trouverez une exposition relatant l’histoire de Dijon, un film et des maquettes de quartiers anciens, ainsi qu’une exposition à la découverte de l’histoire et de la géographie du vignoble dijonnais.

L’entrée est libre et gratuite. Possibilité d’ouverture pour les groupes sur rendez-vous.

EXPOSITION “DIJON, grande ville viticole”

ICOVIL vous invite à découvrir l’histoire et la géographie du vignoble dijonnais à travers une exposition réalisée par Jean-Pierre Chabin, en partenariat avec la Chaire Unesco : les bases géographiques, le legs historique, la fondation et l‘expansion du vignoble au Moyen Age, l’empreinte de la vigne aux XVI et XVIIe siècles, vignoble et « vin de Dijon » : les mutations, du XVe au XXIe siècle…

 

EXPOSITION PERMANENTE “Dijon, histoire urbaine”

Exposition pour voyager à travers l’histoire de Dijon grâce aux maquettes, panneaux d’exposition, vues aériennes et au film de synthèse.