Actualités

Suite à la validation de l’installation de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin à Dijon, à l’hôtel Bouchu, la relocalisation de l’association ICOVIL a été nécessaire.

Le siège d’ICOVIL se situe désormais 30 rue de Tivoli à Dijon. L’accès à nos bureaux se fait par la rue de Tivoli au n° 30 ou par la rue Sainte-Anne au n° 17.

Connues pour défier les lois de la gravité et de la logique, les œuvres de Philippe Ramette jouent sur l’imaginaire et tendent à renverser notre perception du monde. Il jongle avec l’absurde, oscillant entre reflet et lévitation, à travers des mises en scènes,
sous la forme d’autoportraits, qui cherchent à « rationaliser l’irrationnel » en défiant les lois de la gravité et de la logique, sans effets spéciaux ou trucages.
Artiste majeur de la scène française contemporaine, Philippe Ramette nous fait l’honneur de revenir dans la ville de son enfance pour sa première exposition personnelle à Dijon. Cette visite est organisée par Interface, en présence de l’artiste.
Elle est proposée par le CAUE en partenariat avec ICOVIL.

Réservation sur Visite de l’exposition Philippe Ramette – Interface – CAUE21

L’architecture au fil du tram – Ligne 1

Ce plan guide, porté par la DRAC-BFC et Latitude21, résulte de la collaboration d’ICOVIL avec un nombre important de partenaires : Latitude21, CAUE 21, la Maison de l’Architecture de Bourgogne et le CIAP. Il permet de découvrir des réalisations architecturales contemporaines remarquables qui se dévoilent à chaque arrêts de la ligne 1 du tram. Au nombre de 17, elles permettent de dresser un panorama exceptionnel des courants architecturaux qui ont modelé l’agglomération dijonnaise depuis un siècle. Illustrés par les dessins de Jérémy Soheylian, chacun des bâtiments et sites évoqués est accompagné d’un court texte retraçant l’histoire et les logiques architecturales qui y sont liées.

DIJON GRANDE VILLE VITICOLE

Dijon fut une grande ville viticole par l’ampleur de son vignoble, par la richesse et le pouvoir qui en ont résulté, ainsi que par le rôle majeur de la population dédiée au travail de la
vigne  (viticulture) et à l’élaboration du vin (viniculture).

Aujourd’hui, cette grande tradition vitivinicole semble avoir disparu. Est-ce vraiment le cas ? Comment et pourquoi la ville a-t-elle perdu des fonctions plus que millénaires ? Quelles en furent les conséquences contemporaines ?

Et quel fut le rôle de Dijon dans la marche des climats vers la reconnaissance par l’UNESCO  de leur valeur exceptionnelle et universelle
en 2015 ?

Toutes questions auxquelles cette exposition se propose de répondre en intégrant des espaces d’échelle différente, mais en interaction (Dijon, sa banlieue, le Dijonnais, la Côte viticole en Côte-d’Or, la Bourgogne) et en privilégiant  leur représentation cartographique et graphique.

Une démarche indispensable pour prendre la mesure des défis posés à la renaissance en cours du vignoble dans la métropole.

Villes jumelles de Dijon

D’une idée de René Petit et de Philippe Blanchard sont nés les ateliers villes jumelles. Ces deux complices ont réuni une petite équipe autour d’eux pour élaborer ce projet.

La première présentation a eu lieu à l’Hôtel Bouchu d’Esterno le 4 mars 2022. La présence de Bernard Schaupp et de Maxime Moulazadeh a enclenché un rapprochement d’ICOVIL du service des Relations Internationales de la Ville de Dijon.

En 2023, deux tables rondes ont eu lieu dans la salle de conférence du Musée de la Vie Bourguignonne dans le cadre du Printemps de l’Europe, avec la participation de Mickaël Spiss pour Mayence.

Actions pédagogiques autour de l’architecture

ArchipédagogiE

Le duo pour transmettre l’architecture
Proposés par l’Ordre national des architectes et le Réseau des maisons de l’architecture, de nombreux jeux en ligne pour les enfants de tous âges.