DIJON Histoire urbaine

Fin 1998, ICOVIL publie, sous la direction de son président, un ouvrage intitulé “Dijon Histoire urbaine”. Ce document, édité en 3000 exemplaires, proposait, pour la première fois, une vision générale de la cité au cours de ses deux millénaires d’histoire en termes de formes et d’évolution urbaine

 

 

 

recherches, rédaction : Michel Visteaux
mise en page : AGIUD
réalisation et édition : ICOVIL
impression : ICO Dijon
format : 21 x 21 cm
64 pages
épuisé

 

 

Au début des années 2000, quelques membres du Conseil d’administration d’ICOVIL décident, pour compléter ce premier ouvrage,  d’engager des recherches et une réflexion détaillée sur la transformation de Dijon et de son agglomération au cours des XIXe et XXe siècles. L’ambition étant de rendre accessible, à tous et à chacun, le contexte du développement d’une agglomération afin de mieux comprendre les réalisations d’hier et d’aujourd’hui qui feront la ville de demain et chemin faisant d’initier à une culture urbaine pertinente et roborative.

Le propos se réfère à deux disciplines, l’urbanisme et l’architecture, ce qui implique néanmoins, de facto, la prise en compte des données techniques, économiques sociales, politiques et culturelles. La ville, inscription au sol d’une société, donne chair et vie à ces dimensions. L’analyse des réalisations les plus emblématiques illustre les principales fonctions urbaines (habiter, travailler, se déplacer, se distraire…) et met en évidence les relations complexes qui lient la ville à la société

A ce jour, deux volumes intitulés “Dijon et son agglomération, Mutations urbaines de 1800 à nos jours”, sont édités et publiés par ICOVIL :