à l’université

ICOVIL reçoit dans le cadre de leur formation universitaire des professeurs et étudiants aux profils très variés: Etudiants en géographie urbaine, en histoire urbaine, en histoire et gestion du patrimoine, en architecture, en paysage, en sciences sociales, à l’ESPE, etc.

Agnès Bournigault, diplômée en architecture, accueille sur rendez-vous les étudiants dans le cadre des cours ou des travaux de recherche. Elle propose le regard de l’architecte et de l’urbaniste sur la ville en s’appuyant sur les compétences des membres du conseil d’administration, ingénieurs, architectes, urbanistes, géographes, biologistes, etc.

La transformation des paysages urbains en lien avec les contextes économiques, politiques, technologiques et sociaux peut être illustrée à travers des conférences en salle ou des parcours de découvertes. Les quartiers de Dijon et de son agglomération sont autant de lieux de découverte du XXe et XXIe siècle:

Les exemples suivants sont autant d’études de cas locales, mises à disposition des enseignants: Le quartier Clémenceau, le quartier de Fontaine d’Ouche,le quartier des Grésilles,  le quartier Junot , le quartier Heudelet, le quartier Valmy ou le campus à Dijon illustrent les politiques urbaines et la prise en compte du développement durable dans leur aménagement. Les quartiers de Chenôve, Quétigny et  Longvic peuvent aussi servir de piste de travail.

Renseignements auprès d’Agnès Bournigault.